G3J c’est fini


Remerciements à Gilles Lyon Caen, Michel Ciment, Joséphine Le Foll, Marcos Perini,

Frédéric Raffaitin, Rodrigo Schirmer, Olivier Séguret, Wim Wenders,

Georges, Joseph et Jules  Zins.

Merci à Thierry Frémaux et l’ Institut Lumière qui a repris le fonds G3J en 2017 

 
 
( certains ouvrages sont disponibles en version numérique via abonnement chez Numérique Premium ) 
 

 

« N’ai pas bougé de chez moi.
Pour reprendre goût au cinéma, une seule solution :
voir de bons films !
Voilà la vérité toute simple que je cherchais depuis deux mois.
Se consoler avec du saké ne peut conduire qu’à aimer le saké,
non à se réconcilier avec le cinéma !
A en appeler ainsi à ma raison, n’est-ce pas le signe que j’ai vieilli ?! 

Lundi 2 septembre 1935

Yasujiro Ozu
Carnets  1933-1963